>


Notre opposition résolue à l'éolien industriel tel qu'il est pensé aujourd’hui (danger pour la santé, destruction de l'environnement, pollution visuelle et sonore, affairisme, mensonge, mépris des riverains...) ne peut nous laisser passer sous silence d'autres réalités tout aussi révélatrices des dangers imminents qui touchent notre région :

- La course au gaz de schiste dont l’exploitation est interdite mais dont certains cherchent à connaître les réserves avec empressement.  
Dans l'Yonne 45 communes sont concernées entre autres : Appoigny, Bellechaume, Cézy, Chéroy et Dicy. Dans le Florentinois, on parle de Chailley.

- Les pesticides: 1000 tonnes utilisées dans l'Yonne et classons entre autres par perte et profits et sans états d'âme les abeilles et cela jusqu’en fin 2018 (les pesticides triplent la mortalité des abeilles sauvages), sans oublier la pulvérisation des produits phytosanitaires beaucoup trop près des lieux de vie. etc…

- La pollution de l'eau :
Dans l'Yonne 126 captages sont abandonnés pour des problèmes de dépassement des normes de pollution. Une trentaine sont classés par le département prioritaires en matière de lutte contre les pollutions diffuses dont ceux, dans le Florentinois, de Sormery, Vergigny, Turny (Courchamp) et celui de Lasson classé prioritaire au niveau national.

- La pollution de l'air parfois accompagnée des odeurs pestilentielles émises par certaines usines, la pollution des sols etc...

Les groupes de pressions achètent avec gourmandise pour leur seul profit financier chaque jour un peu plus la planète sans se soucier de la détruire. (évitons de tomber dans leur chantage à l'emploi).  
L'argent n'a pas d'odeur mais ce qu'il touche sent souvent très mauvais.