ACCUEIL

L'HISTOIRE D'UN PROJET EOLIEN...

A LA UNE... !

NOUVELLES LOCALES

BILLET D'HUMEUR

PETITION

LIENS

CONTACT



Le projet


Les paysages


La biodiversité


L'eau


La santé


Le vent


L'énergie


L'immobilier


L'argent



Eoliennes et santé humaine



A priori, on ne voit pas comment un gros moulin à vent pourrait nous rendre malades.

Et pourtant deux points soulèvent une très forte inquiétude : l' effet stroboscopique et le bruit.

L
Académie de médecine préconise d'ailleurs qu’à titre conservatoire soit suspendue la construction des éoliennes d'une puissance supérieure à 2,5 MW situées à moins de 1500 mètres des habitations(2005).

L' effet stroboscopique

Quand elles tournent en ayant le soleil dans le dos, les pales projettent des ombres mouvantes sur le paysage et les habitations. Selon l’inclinaison du soleil, ces ombres peuvent atteindre une portée de plusieurs centaines de mètres voir plusieurs kilomètres.
Outre la gêne qu'il crée, ce mouvement peut provoquer chez certaines personnes des nausées et des vertiges.
L
e phénomène est dû au fait que les trois organes de perception de la position (oreille interne, yeux et récepteurs musculaires et articulaires) sont alors en désaccord : les yeux perçoivent un mouvement, alors que les oreilles et les muscles ne le perçoivent pas. (voir vidéos)

Le bruit

Ecoutons le bruit qui est perçu à certains moments du jour ou de la nuit et dont l'intensité varie selon la puissance de l’éolienne, la nature du sol, le milieu environnant (végétation, substrat rocheux, terre…), les conditions climatiques (brouillard, humidité, température...).
Le bruit est rarement perçu au pied d'une éolienne mais à quelque distance de celle-ci:



Mais d’abord, quelques définitions...


Le son est une onde produite par la vibration mécanique d'un support fluide ou solide et propagée grâce à l'élasticité du milieu environnant sous forme d'ondes longitudinales.


son grave





son aigu


Les sons audibles ont des fréquences entre 16 et 20 000 Hz

Au-dessus = ultrasons

En-dessous = infrasons

Par extension, le son désigne la sensation auditive produite par cette vibration, sensation qui dépend de celui qui l’entend.




Effets connus du bruit sur la santé :

Surdité - Acouphènes - Troubles du sommeil - Modifications de la fréquence respiratoire et cardiaque - Effets sur le système neuro-végétatif - Modifications des sécrétions hormonales - Troubles gastro-intestinaux - Troubles oculaires.


Les Infrasons :
Les infrasons sont trop graves pour être perçus par l'oreille humaine (leur fréquence est trop basse) mais nous pouvons les ressentir avec notre corps et plus particulièrement avec notre cage thoracique.

Des évènements naturels produisent des infrasons: le tonnerre, les éruptions volcaniques, les tremblements de terre, les avalanches, les aurores boréales, les vagues de l’océan.
Les sources artificielles d’infrasons:
avions passant le mur du son, explosions, passages de camions, de motos ou de trains, claquements de portes, compresseurs, ventilateurs, climatiseurs, machines à laver, le linge en phase d’essorage, etc...

Ces émanations d’infrasons sont la plupart du temps ponctuelles et passagères et leur éventuelle nocivité en est de fait réduite.
Lors de voyages en voiture, certaines personnes sont toutefois incommodées par les émissions d’infrasons, c’est ce qu’on nomme le mal des transports et si certains d’entre nous en souffrent, vous verrez la ressemblance avec le syndrome éolien. L’exposition périodique et répétitive à des infrasons industriels (machines lourdes d’usines) semble par contre avoir des répercussions plus néfastes sur la santé.

Particularités des infrasons :
Ils se propagent plus loin que les sons audibles : 5 à 10 kilomètres d’après les travaux de Monsieur Pichon chercheur au CEA, pour un parc de 7 éoliennes de 100 m de haut. La distance de propagation est variable selon les obstacles et les caractéristiques du vent.

Les infrasons ne sont pas arrêtés par les obstacles solides (murs, fenêtres) y compris les matériaux isolants conçus pour arrêter le bruit
.

La possibilité existe d’enregistrer les infrasons à plusieurs milliers de km de leur source! Exemple : essai nucléaire.

En Grande Bretagne : interdiction de construire des éoliennes à moins de 50 km des stations d’écoute.

Travaux de recherche sur les effets des infrasons sur la santé :
Dans son dossier « Eoliennes, sons et infrasons: effets de l'éolien industriel sur la santé des hommes », le Dr Marjolaine Villey-Migraine confirme les effets négatifs des infrasons sur la santé humaine.
Elle écrit : :
« Les risques de maladies vibro-acoustiques sont connus chez les pilotes d'avion à réaction et les cosmonautes.
Des dizaines d'études expérimentales effectuées dans le monde industriel et en laboratoire sur les hommes et les animaux mettent aussi en évidence et confirmant des troubles du comportement, et des changements physiologiques comme par exemple: augmentation de la pression artérielle, changement du rythme respiratoire et troubles d'équilibre, à des durées d'exposition longues (4 mois, par exemple) certains effets négatifs sur la santé sont irréversibles.

Le Dr Nina Pierpont définit le syndrome éolien:


1 troubles du sommeil
2 maux de tête
3 acouphènes
4 sensation d’augmentation de la pression à l’intérieur de l’oreille
5 sensations vertigineuses
6 vertige
7 nausées
8 troubles de la vue
9 tachycardie
10 irritabilité
11 problèmes de concentration et de mémoire
12 angoisses
.


En Australie, le Dr Sara Laurie a retrouvé les symptômes du syndrome éolien chez une soixantaine de ses patients.

Une étude suédoise met en évidence le fait que la gêne occasionnée par une éolienne est plus problématique que celle générée par la circulation routière, aérienne ou ferroviaire. Une autre étude aux Pays-Bas arrive aux mêmes conclusions (Van Den Berg et al. 2008).

Une quarantaine de médecins du Québec a signé une pétition pour réclamer du gouvernement de cesser de soutenir l'implantation d’éoliennes industrielles en milieu habité. Ils invoquent le principe de précaution, souhaitant protéger la santé de la population.



Quelles sont les distances préconisées entre les éoliennes et les habitations :

Académie de médecine 1,5 km

Etudes Suisses, Canada, Etats-Unis, Australie, consensus de 1,5 à 2 km et certaines études recommandent 10 km.
Le Danemark
arrête l’installation de nouvelles éoliennes terrestres à cause des risques sur la santé.











En rose, zone respectant la distance de 1,5 km des maisons.







Conclusion: Les risques sanitaires des éoliennes sont difficiles à quantifier variant selon la sensibilité individuelle au bruit et aux infrasons. Mais ces risques existent !Le devoir du médecin est de mettre en garde.

Les erreurs passées incitent à la prudence...

Souvenons-nous :

  • affaire du sang contaminé

  • vaccination contre l’hépatite B et la grippe aviaire

  • affaire du Médiator

  • le nuage de Tchernobyl qui s’est arrêté à nos frontières

  • affaire de l’amiante

Respectons le principe de précaution:

La loi Barnier du 2 février 1995 inscrit le principe de précaution dans le droit interne français En février 2005, le Parlement inscrit dans la Constitution la Charte de l'environnement, installant par là même le principe de précaution (art. 5) au niveau le plus élevé de la hiérarchie des normes juridiques.

Et aussi pour plus de détails ne pas hésiter à lire le remarquable dossier sur la santé
de l' Association ADTC - Avis De Tempête Cévenole:

"Eoliennes & Santé"


retourner en haut de la page